mineur isolé

j’ai ainsi vécu seul

le désert du Sahara

le moteur

le passager

tout seul

pour huit jours

le premier soir

isolé

vous imaginez

je n’avais rien appris

des yeux tout ronds d’étonnement

ni égaré, ni mort de peur

en rien l’apparence d’un enfant

perdu

à mille milles de toute terre habitée

comme une chose très sérieuse

entendre

je ne veux pas

c’est très dangereux

j’avais hâte

s’illuminer

le juge

c’est tout à fait comme ça

crois-tu qu’il faille beaucoup d’herbe?

il pencha la tête vers le dessin

et c’est ainsi que je fis la connaissance du petit prince.


28.12.2018

Un commentaire sur « mineur isolé »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s