les dents creuses

❝De nombreux passages, dans ce quartier de l’Est parisien, ont été fermés et codés en même temps que tous les accès sur rue de la ville ; on sait que des quartiers entiers se trouvent déjà à travers le monde réservés aux riverains, fermés par un mur d’enceinte, contrôlés par des gardiens et des caméras ; en résolvant par interdiction d’entrer la contradiction initiale, l’habitat bascule dans un rapport de classe qui n’est plus fondé sur la coexistence et la tolérance hypocrites mais sur la ségrégation et le constat qu’aucune coexistence, même de façade, n’est plus possible : la contradiction est tranchée, l’espace n’est plus que celui d’une classe.❞

enfants boulevard de la Chapelle

❝Ils sont scolarisés à l’école Philippe de Girard, mangent dans le square Léon, dorment à l’hôtel Merryl, mangent dans le square de la Chapelle, dorment dans un hôtel du boulevard accolé à la Poste, mangent dans le square Saint-Bernard, dorment dans un hôtel de la rue Ledru-Rollin accrédité par le 115, prennent le métro pour Nanterre. Il y a à côté de l’hôtel un square et une boulangerie.❞

autre chose (slam)

❝autre chose qu’une tente avec un chien pour la chaleur, la nuit / et que de se battre pour rester simplement humaine — / autre chose qu’un coin à soi, un rêve avec un lit, une douche et un réchaud / le kiosque Place des Fêtes / le bus de l’Armée du Salut / autre chose que d’être parqués les étrangers dedans et les Français dehors / qu’un campement à 1€ par jour mais où les chiens sont acceptés…❞